28/04/2014

#VenezVerifier comment Fleury Michon fabrique ses surimis

Vous avez sans doute remarqué cette nouvelle publicité où 3 pécheurs d'Alaska vous mettent au défi de venir voir si le surimi contient ou non du poisson. Et bien, il s'agit de la nouvelle campagne de communication de Fleury Michon! Le but : faire oublier les préjugés, et montrer que le surimi n'est pas un produit "déchet"!


Parce que oui, contrairement à tout ce que l'on peut entendre, le surimi ne contient pas d'arrêtes de poisson, de peau, de viscères ou autres (sachez qu'il y a des lois, des règlements, qui empêchent les industriels de faire n'importe quoi avec notre alimentation)! Le surimi Fleury Michon contient :
- de la chair de poisson blanc (merlu et colin) pêché en Alaska
- du blanc d'oeuf
- de l'amidon
- de l'huile de colza
- du sel
- de l'arôme naturel de crabe
- de l'extrait de paprika (pour la jolie couleur orange).

Pour vérifier tout ça, Fleury Michon a proposé à 30 blogueurs de participer à une grande enquête permettant de retracer toute la fabrication du surimi! Et j'ai la chance d'en faire partie! 
Cette enquête a commencé le 18 mars 2014, avec la découverte du projet, annoncé par l'équipe marketing de Fleury Michon! 

S'en est suivi la découverte de la recette du surimi! Parce que oui, on peut réaliser du surimi chez soi tellement la recette est simple et naturelle! Voici la présentation de la recette par le chef Jérôme Bertier (si vous voulez voir ma trogne, je suis au "premier rang" avec mon acolyte qui me prend en photo en train de manger et rigoler ^^)










Le 10 avril dernier, l'enquête s'est poursuivi en Vendée, dans l'usine de fabrication du surimi Fleury Michon! L'ingénieur agro que je suis était plus que ravie de visiter une nouvelle usine de production! Et du coup, je peux vous affirmer aujourd'hui que les ingrédients énoncés par Fleury Michon lors de la première soirée sont bel et bien ceux que l'on retrouve dans la chaine de production du surimi! De plus, les contrôles qualité et hygiène sont nombreux et assurent une qualité optimale du produit pour le consommateur final (nous!) ! Et le saviez-vous : le surimi est cuit à la vapeur, puis pasteurisé! Sa consommation est donc possible par tout le monde, même les femmes enceintes! Et il est peu calorique ;) C'est plutôt bon à savoir non?








L'enquête se poursuivra peut-être pour moi en Alaska, si je suis sélectionnée pour y aller, et voir comment est pêcher le poisson présent nos petits bâtonnets! Si tel est le cas, je vous fera un bel article avec une tonne de photos!

Vous n'êtes toujours pas convaincu que le surimi est un bon produit, contenant de bons ingrédients?! Alors je vous propose de participer vous aussi à l'enquête #VenezVérifier et de remonter la chaîne de fabrication du surimi jusqu'en Alaska! Rendez-vous vite sur le site internet de l'opération pour vous inscrire! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire