27/04/2017

Mon accouchement

Aujourd'hui, ma petite Zoé a 2 mois! OMG, le temps passe tellement vite!
Je profite d'une de ses (rares) siestes pour vous raconter un peu mon accouchement. Pourquoi cette envie de partager cette expérience? parce que, personnellement, j'aurai aimé lire plus d'histoires d'accouchements par forcément idylliques comme on nous montre dans les films, ou même dans les reportages type "Baby Boom".
Parce que, oui mesdames, tout ne se passe pas forcément comme on le voudrait. Bon, je ne me plains pas, il y a eu des points positifs pendant mon accouchement hein!


Tout à commencé le dimanche 26 février dernier. Cela fait une semaine que j'ai des contractions non-stop toutes les 10 minutes. Des contractions oui, mais pas douloureuses (mais pas agréables non plus...). Donc j'enchaîne les RDV de contrôle à la maternité, mais rien ne bouge : je suis toujours dilatée à 1cm seulement. Mais ce dimanche 26 février, je sens que les contractions sont différentes, elles deviennent assez douloureuses. Je commence à noter l'heure à laquelle elles surviennent à partir de 18h. Je prend le temps de me doucher, de manger, de me reposer et j'essaye même de dormir un peu.
Pour la blague, ce dimanche soir, il y a le "super" match PSG-Marseille que le mari voulait absolument voir! On avait parié toute la semaine que notre petite puce allait tout faire pour lui faire rater ce match. Et ça n'a pas loupé : à la mi-temps, les contractions sont beaucoup trop fortes et le chéri décide de m'emmener à la maternité.

Nous voilà donc à la maternité vers 22h. On nous place dans une salle d'examen. Je ne suis dilatée qu'à 2cm, mais vu la douleur des contractions, on me place rapidement en salle de travail. Comme je suis en hypertension depuis le début de la grossesse, on me met sous perfusion un médicament pour faire descendre ma tension. Seul soucis, ce médicament arrête les contractions, et ralenti le travail. On me met donc aussi une perf' avec un accélérateur de travail. Et sur mon autre bras, on me branche pour prendre ma tension toutes les 5 minutes. Me voilà donc branchée de partout et donc dans l'interdiction de me lever...
La sage-femme me demande si je veux la péridurale : OUI je la veux (même si c'est un branchement de plus)! Elle appelle donc rapidement l'anesthésiste de garde qui arrive plutôt vite. Bien sûr, vu qu'on est dimanche, et qu'il est minuit passé, Monsieur est grincheux de s'être fait réveillé pendant sa garde! Très agréable. Peu importe, il fait son travail, me pose la péri rapidement, et sans douleur, et s'en va sans un mot. En 10 minutes, je ne sens plus la douleur! Je sens juste mon ventre se contracter mais cela ne fait plus du tout mal! LE BONHEUR! Je tente même de m'endormir un peu pour prendre des forces. Mais je n'y arrive pas trop, la sage-femme vient trop régulièrement m'examiner, et j'ai la bouche sèche (et interdiction de boire). C'est une des choses qui m'a le plus marqué! Cette sensation atroce de soif.

Environ 1h après la pose de la péri, je sens que les douleurs reviennent. Les contractions sont horribles. Le chéri appelle la sage-femme, qui fait revenir l'anesthésiste en urgence. Monsieur grincheux revient donc, et commence à insinuer que c'est moi qui ai du bouger, que c'est la seule explication si la péri ne fonctionne plus! Mais bien sûr! Il me réinjecte donc son produit, attend 5 minutes sans dire un mot pour voir si ça fait effet. Je lui dis que oui, mais qu'il y a quand même une douleur légère qui persiste. "C'est normal", et il s'en va... Il est 2h du matin, je suis dilatée à 6cm, et la douleur revient totalement au bout de 15 minutes. On rappelle le médecin, qui râle toujours, et qui décide de m'injecter un autre produit en grommelant. Je vois mon mari bouillir, je sens bien qu'il a envie de lui casser la figure! Ah ah. Et moi je souffre toujours.
A 3h, je suis toujours dilatée à 6cm! La sage-femme vient me percer la poche des eaux pour accélérer le travail, et en profite pour me vider la vessie (oui, le truc glamour que personne ne raconte jamais). Quand elle me voit grimacer, elle comprend que je sens tout ce qu'elle est en train de faire. Oui oui, je le sens ton tuyau planté dans ma vessie, et oui c'est une sensation horrible! Elle comprend alors que l'anesthésie est encore en train de se dissiper. Comme mon mari, elle aussi est en train de bouillir contre l’anesthésiste. Elle le rappelle une 4ème fois... Et pendant ce temps, moi je souffre... A 4h, il n'est toujours pas revenu, et je suis toujours dilatée à 6cm. Cela fait donc 2h que je souffre pour rien du tout... La sage-femme n'est pas du tout optimiste et appelle le gynéco de garde pour le prévenir qu'il risque d'y avoir une césarienne. Et là j'imagine l'horreur : une césarienne sans anesthésie vu qu'elle ne fonctionne pas sur moi! Et même si la dilatation arrive à se remettre en route et que j'accouche par voie basse, je n'ai plus du tout assez de force pour pousser! Je pleure... je craque totalement.

Lorsque l'anesthésiste revient me faire une 4ème injection de produit, il est 5h du matin. Et là, le bonheur est de retour : la douleur est partie! Je m'endors presque instantanément. Je suis totalement stone. Mais je suis toujours dilaté à 6cm... La sage femme m'installe une barre d'accouchement (sorte d'arc au dessus du lit), et me fait prendre pleins de positions pas du tout confortables contre cette barre pour tenter d'accélérer le travail... A 6h, la sage-femme dit au gynécologue de garde qu'il faut qu'il vienne, car le travail est trop lent, et que ma tension est élevée malgré les médoc. Juste avant qu'il n'arrive, elle me réexamine, et là, miracle, je suis en dilatation totale! Mon corps et mon bébé ont du avoir peur de la césarienne!
Je n'ai qu'une envie : pousser! Je sens que bébé me gène. Lorsque le gynéco arrive, tout s'enchaîne très vite! Il s'installe me demande de pousser, et en 4-5 poussées ma puce est sortie! Comme une lettre à la poste! Enfin, façon de parler, parce que, il faut être honnête, même avec la péridurale qui fonctionne, on sent une douleur, on sent son bassin bouger, on sent les mains du gynéco qui vous écarte! Et c'est tellement épuisant physiquement quand on vient de passer la nuit à souffrir. Heureusement que ma puce est sortie vite, je n'aurai pas tenu plus longtemps. Et autre joie : je n'ai pas eu besoin d'épisiotomie! J'avais demandé au gynéco de n'y avoir recours que si c'était vraiment nécessaire, et il a bien respecté mon choix (apparemment ça n'est pas le cas dans toutes les maternités...). Du coup, je n'ai eu qu'un petit déchirement qui n'a nécessité qu'un seul point de suture).

On me pose ma poupée sur le ventre. Elle est magnifique! Mais je n'ai pas le temps de l'admirer. A peine 10 secondes après, on l'emmène loin de moi. Je ne comprend pas tout car elle a poussé un petit cri, donc je pensais que tout allait bien. Ils ne proposent même pas à mon mari de couper le cordon ou de les suivre, ils emmènent notre fille dans une autre pièce en courant presque. On est tellement fatigués et sonnés avec le chéri qu'on ne panique pas trop, même si on ne nous dit rien. Le gynéco est en train de me recoudre et semble bien zen! Il nous rassure en blaguant avec mon mari sur le match de foot, et sur toutes les femmes de footballeur du PSG qu'il a accouché (j'ai accouché à St Germain en Laye, donc forcément...). Au bout de 5 minutes, on entend un cri : c'est notre bébé! Elle va bien! On autorise même mon mari à aller la voir. Et quelques minutes plus tard, nous voilà enfin réunis tous les 3.


Même si la phase de travail a été plutôt catastrophique et très très douloureuse, je suis contente car elle n'a duré "que" 9h. Je sais que cela aurai pu être bien plus long... Comme la phase de poussées! Elle aussi a été très rapide! Je ne saurai pas vous dire combien de temps elle a duré, mais elle n'a semblé durer que quelques minutes.
A l'heure d'aujourd'hui, je me souviens avoir eu la plus grosse douleur de ma vie, mais je retiens surtout l'image de ma puce, posée sur mon ventre! Tellement belle, avec ses grosses joues roses! Un vrai poupon! Mes premiers mots ont d'ailleurs été "ma poupée". Je crois que j'aurai cet instant gravé dans ma mémoire à vie!
Ma Zoé, ma poupée, mon amour!
Rendez-vous sur Hellocoton !

24/02/2017

Mes soins indispensables de grossesse

C'est indéniable, pendant la grossesse, notre corps change BEAUCOUP! Notre ventre grossit, nos seins aussi, on prend du poids, nos jambes mains et pieds gonflent, notre peau subit les effets des hormones, on perd nos cheveux... BREF on est au top du glamour! Bien sûr, cette liste est non-exhaustive, et ne concerne pas forcément toutes les grossesses.


Pour ma part, j'ai eu la chance de ne pas prendre de poids (en dehors du bidon bien sûr), et mes jambes n'ont jamais gonflé. Tout le monde me le dit : de dos, on ne soupçonne pas du tout ma grossesse! Bon, de face et de côté, c'est impossible de le caché vue la taille de mon ventre!
Mais ma peau... aie aie aie... elle a morflé! Enfin jusqu'au 8ème mois, tout allait plutôt bien, j'ai réussi à bien gérer! Mais après, les hormones, et ma nature de peau très fragile ont eu raison de moi. Les vergetures sont apparues en masse sur le ventre, et la peau de mon visage ressemble à celle d'une adolescente boutonneuse (bon, on est loin de l'acné hein).
Heureusement, il existe des soins pour limiter la catastrophe! Je vous présente ici mes produits chouchous qui m'accompagnent au quotidien!


Crème prévention vergetures, Mustela.
Cette crème est celle qui m'accompagne depuis le tout début de la grossesse. Sa texture non grasse est top et pénètre rapidement la peau. Son parfum n'est pas trop fort, et est très agréable. Seul bémol : il ne faut pas en mettre trop à chaque application, sinon à l'application suivante, l'excès de crème va ressortir et former des sortes de "pelures". Glamour je vous dis!
Elle a été très efficace pour moi jusqu'au 8ème mois. Je pense que si je n'avais pas eu une nature de peau aussi fine et fragile, et si mon ventre n'avait pas grossis autant d'un seul coup, cette crème aurai pu m'éviter des vergetures jusqu'à la fin. Donc oui, j'ai des vergetures malgré l'utilisation quotidienne matin et soir de cette crème, mais je ne la blâme pas pour ça.



Huile Bi-Oil.
j'avais acheté cette huile au début de ma grossesse, mais après l'apparition de petits boutons sur mon ventre, j'ai vite arrêter de l'utiliser. Au 8ème mois, quand mes vergetures sont apparues, j'ai essayé de la réutiliser pour tester son efficacité sur les vergetures déjà présentes. Je n'ai pas eu de boutons cette fois-ci. Mais cela n'a pas diminué les vergetures... Ni empêcher leur extension. Je l'utilise quand même plusieurs fois par jours, car sa texture grasse semble hydrater ma peau pendant plusieurs heures, et elle soulage mes sensations de tiraillement, notamment après la douche.
Attention tout de même, il semblerai que la composition de cette huile ne soit pas tip top... De nombreuses personnes ne la supporte pas et font des réactions allergiques. Alors pensez à la tester sur une petite partie de votre corps avant de l'utiliser quotidiennement sur votre bidon fragile.


Lait crème concentré visage, Embryolisse.
Pendant la grossesse, la peau réclame encore plus d'hydratation que d'habitude! Et c'est pour ça qu'elle a tendance à être boutonneuse sur le visage. Enfin, avec les hormones, certaines petites veinardes ont une peau plus belle pendant la grossesse que d'habitude. Mesdames, si c'est votre cas, je vous envie!
Si comme moi vous faites partie de celles qui ont hérité des boutons, voici mes astuces : boire beaucoup, moins se maquiller, bien nettoyer la peau de son visage, et surtout bien l'hydrater avec une bonne crème! Pour ma part, j'utilise le lait crème concentré de la marque Embryolisse. Elle est légère mais très hydratante! Elle pénètre très rapidement la peau, et ne la graisse pas. Le parfait combo contre les petits boutons!

Eau micellaire Créaline H2O, Bioderma.
Et pour compléter cette super crème hydratante, on nettoie sa peau matin et soir avec un produit doux! Le top : l'eau micellaire! Elle nettoie et démaquille tout en respectant la peau, et convient même aux yeux sensibles! La Créaline H2O de Bioderma convient parfaitement aux peaux sèches et sensibles. Il en existe différents types, pour chaque type de peau (attention, certaines ne conviennent pas au nettoyage ou démaquillage des yeux).


Huile de massage périnée, Weleda.
On parlait de glamour au début de cet article, alors continuons dans notre lancée! Je viens de vous présenter mes soins pour le corps, et ceux pour le visage. Mais il y a une zone à ne pas négliger, surtout en fin de grossesse : le périnée! Sur les conseils de ma sage-femme, j'ai acheté cette huile de massage Weleda. Son utilité? masser son périnée 5 minutes par jour à partir de la 34ème semaine avec cette huile permet de l'assouplir et donc de diminuer les risques de déchirure pendant l'accouchement (ou d'épisiotomie). Comme tout, cela n'est pas sûr à 100%, mais si cela peut limiter les risques, moi je dis, pourquoi pas! Du coup, je ne peux pas vous dire si elle est efficace pour le moment, vu que baby est toujours dans mon bidon! Mais j'adore la texture et l'odeur de cette huile! Et cette fois, la composition est top : huile d'amande douce, huile de germe de blé et huiles essentielles (rose et sauge)! Que du naturel! Du coup, je l'utilise parfois sur mon bidon pour l'hydrater, pour limiter l'utilisation de l'huile bi-oil.

Et vous, quels sont vos produits chouchous pendant votre grossesse?


Rendez-vous sur Hellocoton !

08/02/2017

Brioche moelleuse

Envie d'une brioche moelleuse et facile à réaliser? Je vous livre ici ma recette! Si vous aimez les brioches bien sucrées, je vous conseille de rajouter un peu plus de sucre.



Ingrédients :
- 180ml de lait
- 20g de levure boulangère
- 500g de farine
- 80g de sucre
- une pincée de sel
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2 oeufs
- 100g de beurre mou
Pour la dorure:
- 1 jaune d'oeuf
- quelques gouttes de lait


Faites légèrement tiédir le lait 20 secondes au micro-onde (attention à ce que ça ne soit pas trop chaud) et émiettez la levure dedans. Laissez la levure s'activer pendant 10 minutes.
Pendant ce temps, mélangez au robot la farine, les 2 sucres, et le sel. Ajoutez les oeufs puis le beurre coupé en morceaux. Mélangez bien, puis ajoutez le lait et la levure. Mélangez activement pendant 10 minutes. Si la pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine. Si elle est trop sèche ajoutez un peu de lait. Farinez les bords d'un saladier, et déposez la boule de pâte à brioche dedans. Laissez gonfler 2h près d'une source de chaleur. Elle doit doubler, voire tripler de volume.

Dégazez la pâte à la main. Beurrez et farinez un moule à cake. Formez des boules de pâtes à brioche et placez-les dans le moule. Laissez gonfler de nouveau pendant 1h au moins. 
Préchauffez le four à 180°C. Dorez la brioche en appliquant dessus au pinceau un mélange de jaune d'oeuf et de lait. Enfournez et laissez cuire 15 minutes environ, selon la puissance de votre four.


Si vous avez trop de pâte, vous pouvez utiliser le reste pour faire des petites briochettes rondes! Vous avez juste à former des boules et les laisser gonfler sur une plaque de cuisson avant de les cuire 10minutes.




Rendez-vous sur Hellocoton !

24/01/2017

BabyShower de notre BeautyFood Baby

On commence cette année 2017 avec quelques photos de la baby shower de notre petite puce!
Traditionnellement, la baby shower est organisée par une amie de la future maman ou par la marraine du bébé. Pour ma part, je voulais l'organiser moi-même! Oui, je n'aime pas déléguer! Et puis j'avais peur que personne ne veuille m'en organiser une (même s'il s'avère qu'en fait, ma belle-soeur avait l'intention de le faire).
Mais une baby shower, qu'est-ce que c'est? c'est une fête pré-natale où se réunissent les amies de la future maman, autour d'un buffet et qui s'amusent avec quelques jeux autour du thème "bébé"!

Alors nous y voilà, un dimanche après-midi de janvier, pendant mon 8ème mois! La Baby Shower de notre petite puce! Contrairement à la tradition, je voulais que le futur papa soit impliqué! Il a donc participé à la fête, et nous avons convié aussi quelques amis "garçons" de notre entourage.


La partie qui me tenait le plus à coeur? Le buffet (comme c'est étonnant)! Je voulais un assortiment sucré-salé pour que tout le monde y trouve son compte! Au menu :
- des bonbons (roses, of course)
- des sablés vanillés
- des sablés fourrés à la confiture de mûre
- de la salade de fruits marinée au sirop de grenadine (pour la couleur, parce qu'en janvier ça n'est pas la saison des fruits rouges malheureusement)
- des muffins à la banane
- un magnifique layer cake vegan aux fruits exotiques, réalisé par la génialissime pâtissière de la future VG Pâtisserie
- des minis sandwichs jambon, salade, tomate
- des minis grilled cheese
- en boisson : un cocktail au pétillant sans alcool, jus de cranberry, Perrier citron vert, et sirop de grenadine.




Si vous voulez les recettes, n'hésitez pas à me les demander en commentaire, je vous les donnerai avec plaisir!

Décoration :- bonbonnières et fontaine : Maisons du Monde et Casa (anciennes collections)- gobelets, assiettes, guirlande body : Fête Sensation- chemin de table rose, serviettes, nappe blanche : Gifi- chemin de table jute et dentelle : Festi- Caissettes à cupcakes : Maisons du Monde


Pour les animations, nous avons laissé ma belle-soeur gérer, puisqu'elle voulait participer à l'organisation! Tout a été une surprise pour nous, nous ne voulions pas les connaître avant la fête! Voici ce qu'elle, et un couple d'amis, nous ont organisé (si ça peut vous donner des idées de petits jeux) :
- un test à l'aveugle de petits pots sucrés et salés pour bébé, pour le papa et moi,
- un quiz de pronostiques pour nos invités : futur nom du bébé, tour de taille de la maman, date de naissance, etc.
- un test de rapidité de changement de couches,
- un Time's Up avec uniquement des mots autour de la puériculture.
Cette dernière animation était vraiment une chouette idée! On a vraiment bien rigolé! Surtout qu'il y a peu de parents autour de nous, et du coup beaucoup de personnes ne connaissaient pas tous les mots! Et puis, allez mimer l'expression "retour de couche" ou "montée de lait"! Fous rires garantis!

En tout cas, nos amis ont tous jouer le jeu! Je pense que tout le monde a passé un bon moment! Et je ne remercierai jamais assez nos amis qui nous ont aidé à la préparation, ou ceux qui ont organisé les animations, et qui ont même créé des petites boites à dragées souvenirs pour nos invités (mais avec des bonbons dedans, parce qu'ils savent que nous n'aimons pas les dragées ^^). Trop de love autour de nous et autour de ce BeautyFood Baby <3




Les petits cure-dents drapeaux sont faits-maison avec du masking tape!



Rendez-vous sur Hellocoton !